Annonce gouvernementale

7 mai 2021

Annonce gouvernementale

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Camp et Auberge du Lac en Cœur - Annonce gouvernementale :

 

Un soupir de soulagement, mais…

Pour diffusion immédiate – Lac-aux-Sables, 7 mai 2021 :  Le Camp et Auberge du Lac en Cœur accueille avec soulagement l’annonce du gouvernement en lien avec l’ouverture des camps de vacances avec hébergement. Il s’agit d’une annonce importante attendue depuis plusieurs semaines qui vient donner un éclairage différent aux nombreux scénarios d’ouverture de camp envisagés.

Le camp se prépare à la belle saison et planifie un retour aux activités selon divers scénarios depuis déjà un bon moment. Annoncé récemment, en collaboration avec la municipalité de Lac-aux-Sables, le camp a décidé, pour une deuxième année consécutive, de tenir un camp de jour sur le site du camp afin de permettre aux enfants des municipalités voisines de venir profiter de nos installations de loisir et de notre nature. « Forts de l’expérience de l’an dernier, où nous avons accueilli une centaine de jeunes, nous sommes en confiance pour nous relancer dans la tenue d’un camp de jour. Notre fonctionnement de l’été passé s’est très bien déroulé et nous avons réussi à respecter parfaitement chaque aspect du protocole sanitaire demandé. Ce fut un beau succès et un bel accomplissement pour nos animateurs qui ont relevé ce défi », mentionne Mme Martine Dupont, directrice générale du camp.

Le site du camp étant un énorme terrain de jeu, il est envisageable d’accueillir un camp de jour et de tenir un camp avec hébergement sur un même site. Les bâtiments et installations sont utilisés différemment selon la nature du camp et les plateaux d’activités sont en quantité suffisante pour éviter les croisements de groupes. Ceci dit, comme on ne connaît aucun détail, le camp va quand même attendre de voir la teneur du protocole sanitaire qui sera déposé par la Santé publique avant d’annoncer l’ouverture de séjours en camp de vacances. « Notre priorité est d’abord la sécurité, on veut s’assurer que nous serons en mesure de répondre adéquatement au protocole sanitaire qui sera déposé par la Santé publique. Une analyse exhaustive du protocole sera donc faite dès que nous l’aurons entre les mains. Le camp se prononcera par la suite sur l’ouverture ou non de son camp avec hébergement », affirme M. Philippe Champagne, président du conseil d’administration du camp.

Aide financière des camps de vacances 

Le monde des camps a été durement frappé par la pandémie, comme de nombreux autres secteurs du Loisir. Le Camp et Auberge du Lac en Cœur a dû essuyer une perte financière de plusieurs dizaines de milliers de dollars pour l’année d’opération 2020. Les séjours en camp de vacances et en camps familiaux représentant la plus grande source de revenus. Il y a fort à parier que le nombre de campeurs sera largement diminué par rapport à une année « normale » dans le protocole sanitaire à recevoir de la Santé publique, de même qu’un nombre important de mesures à mettre en place. Ainsi, faisant front commun avec l’Association des Camps du Québec, le Camp et Auberge du Lac en Cœur attend avec impatience une annonce prochaine concernant une aide financière gouvernementale qui viendrait amoindrir les impacts financiers de la réouverture.  « C’est une grande pression pour les finances du camp, mais surtout, c’est une responsabilité énorme pour notre personnel et on veut s’assurer qu’on peut répondre au protocole sanitaire en ayant tout l’équipement nécessaire pour que les opérations se déroulent en toute sécurité pour tous », note Mme Martine Dupont, directrice générale du camp.

« Nous espérons donc qu’avec la bonne nouvelle de la réouverture des camps avec hébergement, une autre bonne nouvelle suivra concernant une aide financière. Ça viendrait nous donner un peu de souffle financièrement et nous assurer qu’on est capable de relever le défi d’ouvrir notre camp qui fêtera ses 75 ans cet été », note M. Philippe Champagne, président du conseil d’administration du camp.

 — 10 —

Sources et informations :

Martine Dupont, directrice générale